Photos de classes - école devenue mixte

Mixité et fusion des écoles

En Belgique, la mixité scolaire s’installe peu à peu dans les écoles primaires à la fin des années 1970. Les raisons en sont surtout financières.

A Ghlin, il semble que la mixité apparait timidement lors de l’année scolaire 1987 - 88 dans les deux écoles qui ont chacune leur directeur attitré : M. Lamotte pour l’école des garçons et M. Linguelet pour l’école des filles.  La fusion entre les établissements ne tardera pas.

Deux garçons intègrent cette classe de l’école des filles. Edgard Dilbeck (qui a eu lui -même en 88-89 un garçon dans sa classe de 14 filles de 3ème année) se souvient du nom de ces deux garçons : Marc Delvigne  et Sylva Panunzio.

Deux garçons dans une classe de filles

Au dernier rang, 3ème fille en partant de droite, juste avant le garçon : Ingrid Delcourt

Trois filles dans une classe de garçons

François Wautelet n’a plus revu la plupart de ses condisciples (sauf Guillaume Roels), il se souvient du prénom de certains :


 De gauche à droite :


4ème rang en haut  : 2ème Didier, 3ème Marco, 4ème Antony, 5ème Guillaume Roels





2ème rang : assis aux tables :  4ème Stéphane, 5ème Xavier Schiffler





1er rang : devant : 1er Jean-Louis, 2ème François Wautelet, 5ème Jean-Philippe

 


Qui se souvient du nom des trois demoiselles ?

Merci de nous contacter

De gauche à droite :


Au deuxième rang derrière :

1.Stéphanie Mazuchetti, 2. Ariane Caudron, 3. Marie Eve Dangraux,

4. Jessica Fraise, 5. Nadège Quintin, 6. Stéphanie Laurent


Au premier rang devant :

1.Véronique Pauduin, 2. Laurence Liénard, 3. Vanessa Quenon,

4. Rita Scaramella, 5. Peila Valvet, 6. Delphine Debrover, 7. Stéphanie Druart


Monsieur Edgard Dilbeck a débuté sa carrière en 1981 à la rue de la Culture, sous la direction de M. Lamotte.

A ce moment, l’école n’accueille que des garçons, mais l’équipe des enseignants est mixte.

Trois ans plus tard, il enseigne à l’école des filles rue de Mons sous la direction de M. Linguelet.

Philippe Mambourg intègre lui aussi l’équipe des enseignantes mais n’y reste qu’un an.

Edgard Dilbeck reste rue de Mons jusqu’en 2008 où il devient titulaire de classes mixtes.

On lui confie souvent la 3ème ou la 4ème année.

En 2008, il retourne à la rue de la Culture où les classes sont devenues mixtes, mais . . .  il se retrouve seul homme dans une équipe devenue entièrement féminine !